Logo Julien Allaire Naturopathe et iridologue à Marseille et Paris

Cabinet Naturopathie & Cie

Julien Allaire vous accueille pour des consultations de naturopahie et d'iridologie à Paris et Marseille.
Pour prendre RDV :
09 83 32 31 56
06 98 09 35 85
À Marseille :
12, rue Plumier
13002 Marseille
Métro et Tram : Joliette
À Paris :
2, impasse Crozatier
75012 Paris
Métro : Faidherbe-Chaligny et Reuilly-Diderot

09 83 32 31 56

06 98 09 35 85

12, rue Plumier - 13002 Marseille

2, impasse Crozatier 75012 Paris

Top

Alcool et santé font-ils bon ménage ? Les effets de l’alcool sur l’estomac

Ma Santé Naturelle / Chroniques Vidéo  / Alcool et santé font-ils bon ménage ? Les effets de l’alcool sur l’estomac

Alcool et santé font-ils bon ménage ? Les effets de l’alcool sur l’estomac

Avec les fêtes de fin d’année, notre estomac est mis à rude épreuve entre repas copieux, chocolats et sucreries auquel on ajoute souvent quelques verres d’alcool (champagne ou vin). Souvent on boit plus de coutume lors des fêtes. Est-ce dommageable pour notre santé de consommer un peu plus d’alcool que de raison ? Mais ne dit-on pas que boire un verre ou deux de vin chaque jour est bon pour notre santé ? Doit-on boire 2 verres de vin par jour ? Dans cette chronique vidéo « Alcool et santé font-ils bon ménage ? » diffusée dans la matinale de France 3 PACA, je reviens sur ces questions et aborde les effets de l’alcool sur notre estomac.

Le vin rouge contient des tanins … mais aussi de l’alcool

Le vin est une longue tradition française. Consommé à de nombreuses occasions, il fait partie de notre culture culinaire et notre patrimoine gastronomique. La conscience des risques représentés par l’alcool s’est progressivement accrue et a entrainé les pouvoirs publics à mener des politiques de prévention. La consommation a progressivement baissé et on peut dire que les Français boivent désormais moins mais mieux qu’il y a quelques décennies.

Sans parler des dangers que représente l’alcoolisme ou la conduite en état d’ivresse, il faut se demander quelles sont les conséquences de la consommation d’alcool sur notre organisme et notre santé. On entend souvent dire qu’un ou deux verres de vin ne font pas de mal et pourraient même être bénéfiques à notre santé.

Les tanins sont une composante essentielle des vins rouges (mais qu’on ne retrouve pas dans les vins blancs). Les tanins sont des substances végétales de la famille des polyphénols qui présentent des vertus antioxydantes bénéfiques à notre organisme. Si la consommation d’aliments contenants des tanins peut nous être bénéfique, il faut également considérer que l’alcool contenu dans le vin rouge n’est pas sans conséquence pour notre estomac.

Physiologie : les effets de l’alcool sur l’estomac

L’alcool est une des rares substances qui passent directement au travers du mucus protecteur de notre estomac et l’endommage par la même occasion. Ce mucus a une importance considérable dans notre métabolisme dans la mesure où il protège la paroi de l’estomac de l’intérieur lors du processus de digestion. Si notre estomac peut digérer de la viande mais ne se digère pas lui-même, alors qu’il est lui aussi un muscle, c’est grace à la protection fournie par ce mucus.

Tout comme l’aspirine ou les médicaments anti-inflammatoires, l’alcool passe au travers du mucus protecteur de l’estomac et le fait saigner sous la forme de micro-hémorragies comme ont pu l’observer les scientifiques.

Il faut environ 24h pour que les cellules de l’estomac se régénèrent après la consommation d’alcool. Dès lors, si on boit tous les jours, même en petite quantité, l’estomac « saigne » en permanence et s’endommage.

Le vin rouge n’est donc pas une boisson si physiologique que cela malgré la présence de tanins. D’ailleurs, les tanins peuvent être intéressants s’ils se retrouvent dans des aliments (fruits, légumes) mais s’ils sont concentrés  comme dans le vin ou certaines autres boissons comme le thé, ils peuvent être néfastes à l’organisme et « tanner » notre estomac comme s’il s’agissait de cuir.

Boire moins mais surtout boire mieux

L’alcool présente d’autres risques pour l’organisme. D’une part, il induit une déshydratation de l’organisme bien que les boissons alcoolisées sont composées d’une part importante d’eau (notamment dans le vin et la bière). C’est d’ailleurs cette déshydratation qui est l’un des principaux facteurs du « mal de crâne » ressenti après une consommation excessive d’alcool. D’autre part, la consommation d’alcool oblige notre foie à fabriquer de l’acidité pour compenser les effets de l’alcool. L’alcool met à mal notre équilibre acido-basique, ce qui peut avoir des conséquences sur notre santé, notamment en favorisant les rhumatismes.

Le fait de boire avec modération permet nécessairement de limiter les effets néfastes de l’alcool sur l’organisme. Une autre bonne pratique consiste à bien s’hydrater lorsqu’on consomme de l’alcool. En buvant tout simplement un verre d’eau entre chaque verre d’alcool, les effets  induits par la consommation de boissons alcoolisées sur notre estomac seront diminués. Boire de l’eau est également un bon moyen de se prémunir du mal de crâne ressenti après un repas ou une soirée arrosée.

Pour résumer, pris dans un contexte global de notre métabolisme, l’alcool n’est pas nécessairement néfaste à notre organisme. Mais il est préférable de ne pas abuser des boissons alcoolisées et de bien comprendre ses effets sur l’organisme, et tout particulièrement l’estomac, pour ajuster sa consommation.

 

Julien Allaire
Naturopathe et Iridologue

<p>Je vous propose des techniques simples et efficaces pour prendre votre santé en main tout en étant acteur de votre vie.</p>